les villages de Buerba et Vio

BUERBA ET VIO SONT LES PLUS VIEUX VILLAGES DE LA VALLEE

Buerba est célèbre pour ses remarquables cheminées aragonaises 
Découvrir ma bergerie à Buerba en Aragon

Tout un réseau de vieux chemins les relient. Ils sont autant de motifs de balades. 

Le tableau ne serait pas complet sans citer le village abandonné de Navarre dont seules les photos aériennes donnent à voir les arases de mur.

D’imposantes cheminées cylindriques et ventrues dépassent des toits de lauze. On les dit aragonaises mais ici on les appelle « cheminera troncoconica ».

Toutes sont surmontées d’un espantabrujas (littéralement, « épouvantail à sorcières). A l’intérieur, la cheminée est une véritable pièce à vivre. C’était autrefois la seule pièce chauffée de la maison. La famille s’installait sur des bancs entourant un foyer central posé à même le sol.

La modernité est arrivée avec la route, l’électricité et les subventions européennes. A Buerba vivent encore quelques anciens. Des jeunes s’y réinstallent attirés par la perspective d’une meilleure qualité de vie.

La région est pétrie de tradition.

A Buerba, le jour de la fête on danse le « Cascabillo » qui a disparu ailleurs.

Jusqu’à peu, un énorme frêne trônait sur la place du village

Ses feuilles réputées pour la bonne santé du bétail étaient vendues aux enchères.

La fabrication de cuillères en de buis perdure ici depuis plus d’un siècle

Le bar restaurant Casa Lisa affiche sur ses murs un grand nombre de photos d’époque ainsi que des objets agricoles. Un véritable musée !

L‘hiver l’air est lumineux et la  neige donne une ambiance hors du temps. C’est une belle saison pour randonner !
Vio avec derrière le pic du Sestrales
Découvrir ma bergerie à Buerba en Aragon
Print Friendly, PDF & Email