Les châteaux cathares naissent le 11 mai 1258

Le château de Peyrepertuse

Les châteaux cathares naissent le 11 mai 1258 avec le traité de Corbeil

Ce jour là était signé entre les rois de France d’Aragon le traité de Corbeil par lequel Louis IX (Saint Louis) cède le Roussillon et la Cerdagne à Jacques I° d’Aragon dit le Conquérant. En contre partie ce dernier abandonne à la France les citadelles de Puylaurens, Peyrepertuse, Aguilar, Termes, Niort et Puylaurens.

Ces châteaux fortifiés par les rois de France successifs défendront pendant 4 siècles la frontière avec le Roussillon espagnol.

C’est donc à tord qu’ils sont qualifiés de cathares.

Le traité des Pyrénées signé en 1659 par Louis XIV repousse la frontière sur son tracé actuel et les châteaux démilitarisés glissent peu à peu dans l’oubli.

Le coup marketing des châteaux cathares

Un coup marketing de génie mené par le conseil général de l’Aude s’autoproclame Pays Cathare et les châteaux avec. Pour rétablir la vérité historique il convient de parler de « châteaux dits cathares ».

Le Roussillon restera espagnol pendant 4 siècles jusqu’au traité des Pyrénées signé par Louis XIV le 7 novembre 1659

De nombreuses rebellions agiteront le pays de nouveaux impôts levés par le Roi soleil

Madrid n’aura de cesse de récupérer ses anciennes possessions.

De mars 1793 à juillet 1795 la « gera gran » ravagera la Catalogne Nord. Le tournant décisif sera la bataille du Boulou gagnée par le général Dugommier.

L’histoire des cathares est à  lire dans mon bouquin Etonnantes Pyrénées (2° édition)

Ma librairie ►
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *