TOUT SAVOIR SUR LE TUNNEL D’ARAGNOUET-BIELSA

Le tunnel de Bielsa, les conditions d’accès, les heures d’ouverture, l’historique, et quelques conseils

Ouverture du tunnel d’Aragnouet Bielsa Info route.

Renseignements téléphoniques sur l'ouverture du tunnel d'Aragnouet Bielsa

En période estivale il est ouvert  24H / 24H et 7J / 7J.

En hiver il est ouvert en journée et fermé la nuit de 22H à 7H du matin. Toutefois il peut être fermé sans préavis en cas de chute de neige importante ou de danger d’avalanche. Se renseigner sur le site du Consortio franco espagnol gérant le tunnel >> .

Consultez les panneaux lumineux à Hèches et Saint Lary (côté français) ainsi que Ainsa et Escalona (côté espagnol)

Bref historique

Depuis 1976, le tunnel Aragnouet – Bielsa, relie la France et l’Espagne en passant sous le pic de Bataillance. L’idée d’une jonction transfrontalière ne date pas d’hier. En 1811 Napoléon y pensait déjà. Il le voyait passer par Rioumajou et sous le port d’Ourdissetou. De Gaule et Franco ont donné forme au projet, dans l’idée de créer une liaison Hambourg Madrid.

La vallée de Saux Dans ma jeunesse, je travaillais bénévolement à l’OELM (œuvre éducative de montagne) à Aragnouet. La station de Piau-Engaly n’existait pas encore. La vallée de Saux où passe la route, était un de mes lieux favoris de randonnée. De fait je n’étais pas vraiment pour le tunnel, mais dans le fond, je m’en foutais un peu. D’autant que les travaux ont traîné en longueur. Le percement du tunnel d’Aragnouet Bielsa n’a pas été un long fleuve tranquille de nombreux rebondissements ont émaillé sa construction.

Données techniques et enneigement

Sa longueur est de 3070 m. L’entrée française est à 1821m d’altitude pour 1664m côté espagnol donc en pente Les problèmes d’enneigement peuvent rendre l’accès difficile des deux côtés. Côté français, c’est après la chapelle des templiers que çà monte vraiment. Après l’ancienne douane, il y a de nombreuses avalanches. En levant la tête on peut apercevoir les « Gazex » destinés à les déclencher artificiellement. Ce sont de gros tubes à la sortie desquels un artificier réalise à distance un mélange d’oxygène et de propane et y met le feu. L’explosion fait vibrer le manteau neigeux et d’éclanche l’avalanche. Chaque fois que j’y passe, je pense à de mes amis, qui s’est tué à cet endroit en posant ce type d’engin.

le pic de la Munia et la vallée de BarosaCôté espagnol, la pente est raide. Au retour, s’il faut s’arrêter à l’entrée du tunnel, il est préférable de bien maitriser le démarrage en côte sur route enneigée. Au moindre doute, ne pas hésiter à chaîner avant.

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *