En ce moment en Aragon, c’est « ramondia » à gogo.

La somptueuse ramondia pyrénaïca

Juin juillet, c’est le moment d’aller en Aragon admirer la somptueuse Ramondia. Aucun doute n’est permis, les rochers en sont littéralement couverts. On la trouve généralement à mi- ombre à l’abri du vent plongeant ses racines dans une anfractuosité du rocher.

En Espagne on l’appelle Oreja de oso (oreille d’ours). Peut-être à cause de ses feuilles à l’aspect pelucheux !

La Ramonde des Pyrénées

De son nom savant Ramondia myconi ou Ramonda pyrenaica est considérée comme un fossile survivant des climats tropicaux de l’ère  tertiaire. Elle possède l’étonnante capacité à se déshydrater et s’hydrater de façon réversible (reviviscence).  

La Ramondia a été baptisé ainsi en l’honneur du baron Louis François Elisabeth Ramond de Carbonières par Jean Michel Claude Richard l’inventeur controversé de la fécondation de la vanille

On doit à Ramond de Carbonières la deuxième ascension du Mont perdu le 10 Aout 1802 précédé 4 jours auparavant par ses guides Rondo et Laurens venus reconnaître le chemin. Il est également l’auteur de nombreux écrits sur la flore Pyrénéenne.

A louer, ma bergerie en Aragon. Cliquez pour voir ! 

Ma bergerie est un havre de paix. Dépaysement garanti 
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *